Mobilité : 11 propositions pour réussir la conversion écologique et sociale de l'Ile de France

LES ETATS GÉNÉRAUX DE LA CONVERSION ÉCOLOGIQUE ET SOCIALE ONT DONNÉ LIEU À 11 PROPOSITIONS CONCRÈTES DANS LE DOMAINE DE LA MOBILITÉ.

 

Le document fait une centaine de pages et détaille plus d'une centaine de propositions dans les domaines du bâtiment, de l'agriculture et de l'alimentation, de la mobilité, de la "haute qualité sociale, de l'industrie et de la relocalisation.
 
11 propositions concernent spécifiquement le domaine de la mobilité. Si l'on ne devait retenir qu'une idée, ce serait qu'il est désormais impératif d'engager une politique forte de conduite du changement en faveur de modes de déplacement beaucoup plus doux et beaucoup plus collectif.
 
Neovelo s'inscrit pleinement dans cette perspective :
 
- En oeuvrant à la démocratisation de ce nouveau - et génial - mode de transport qu'est le vélo électrique (VAE)
- En proposant aux entreprises et administrations la réalisation de PDE, PDA, PDIE.
 
Nous vous détaillons à très grands traits ci-dessous, la substance des propositions formulées par les écociliens, en partenriat avec la région Ile de France
Bonne lecture !
 
Proposition n°1 : Promouvoir une meilleure information des usagers "
"Amélioration des calculateurs d’itinéraires, afin qu’ils puissent mieux prendre en compte les différents modes de transport, notamment piétons et vélo."
 
Proposition n°2 : Evaluer sur des zones d’expérimentation identifiées, la viabilité des propositions d’innovations
"La généralisation de dispositifs innovants de voies réservées, tels que la réservation de voies pour le covoiturage (car pooling) et tel qu’envisagé par le plan des déplacements urbains (PDU)."
 
Proposition n°3 : Assurer un soutien pérenne aux dispositifs innovants de mobilité durable
"Maillage du territoire francilien en référents mobilités, avec un possible développement des conseillers en mobilité, en lien avec l’agence francilienne du climat."
"Pérennité des dispositifs d’aides mis en place, notamment en apportant de la visibilité rétroactive (Assises de l’écomobilité)."
 
Proposition n°4 : Soutenir efficacement la mise en place de PDE/PDIE
"Soutenir le développement des PDE/PDIE dans les PME et sur les Territoires"
 
Proposition n° 5 : Encourager la « non-mobilité » professionnelle, au travers des écocentres
"Soutien aux écocentres et espaces co-working"
 
Proposition n° 6 : Soutenir les dispositifs d’insertion professionnelle par la mobilité
"Travailler dans une logique de réseaux (opérateurs de transport, pôle emploi, entreprises, missions locales, collectivités...) afin de pouvoir segmenter et adapter les modalités de transport aux contraintes spécifiques."
 
Proposition n°7 : Réfléchir à une politique spécifique à destination des entreprises qui déménagent
"Anticipation des besoins en matière de mobilités (en lien avec les CCI, l’ARD...), via la réalisation de PDE notamment.
 
Proposition n°8 : Encourager les modes de livraison propres
"Soutien au développement de solutions logistiques innovantes en matière écologique (émission de GES, bruit, organisation de la gestion de flux) et sociale (dispositif d’intégration)"
 
Proposition n°9 : Organiser la distribution et la répartition de l’espace et du temps en zone dense
"Incitation à une organisation de la logistique qui permette de mutualiser les flux. L’établissement progressif de plateformes logistiques à l’entrée des agglomérations permettra ensuite un réacheminement fin, propre et « à plein » des cargaisons. Il s'agit ainsi d’inciter à la collaboration entre opérateurs de la logistique pour mutualiser les circuits, les process (plateforme collaborative, camions mixtes, travaux de recherche sur le dernier kilomètre...) via des initiatives existantes ou le lancement de projets de recherche."
 
Proposition n°10 : Favoriser une meilleure organisation sur l’ensemble du territoire francilien
"Encourager le report modal, en travaillant sur un dispositif incitatif à destination des collectivités territoriales"
 
Proposition n°11 : Encourager une politique à destination des autocars de tourisme en agglomération plus respectueuse des flux de circulation
"La construction d’emplacements de stationnement aux marges des grandes villes, au vu des nuisances potentiellement créées, nécessiterait une approche globale à laquelle la Région pourrait contribuer."

 
En savoir plus: 
 http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActua...